Papier dans le figaro.fr : les champs électromagnétiques et la morts dans les élevages

Papier dans le figaro.fr : les champs électromagnétiques et la morts dans les élevages

Dans cet article, la journaliste Pauline Defoix du figaro.fr revient sur le témoignages d’agriculteurs en proie à des pollutions de champs électromagnétiques sur leurs installations, notamment en Loire-Atlantique et en Côtes d’Armor.

Morts du bétail dans les exploitation, mots de tête et insomnie pour les habitants des fermes : l’installation de parc éolien, d’antennes relais ou de ligne à haute tension sont pointés du doigt.

 «En 3 ans, j’ai perdu plus d’une centaine de bêtes, dont une quinzaine morte au même endroit» confie Stéphane Le Béchec installé à Allineuc. »

La journaliste de citer l’intervention de deux géobiologues Thierry Guille et Olivier Ranchy membre de la CNG.

« Après de multiples recherches, les champs électromagnétiques seraient bien l’un des facteurs responsables de la mort des vaches en Loire-Atlantique et dans les Côtes d’Armor. Tous les deux fournissent des explications. «Géobiologue c’est étudier l’influence qu’ont les ondes sur le vivant notamment dans les sols. Nous savons que les animaux sont beaucoup plus sensibles à ces champs électromagnétiques que les humains. Ici le souci serait les hyperfréquences émises par les antennes relais et les lignes haute tension». »

Lire l’article dans sont intégralié : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-champs-electromagnetiques-sont-ils-responsables-de-la-mort-de-centaines-d-animaux-20190405